SIGNAL

2015

Projet fictif pour une installation sur le parvis de la belle électrique à Grenoble. La structure permet au passants de deviner la programmation artistique de la salle de concert en vue de son ouverture le 10 janvier. Le dispositif est un élément autonome, vivant et mystérieux. Il s’illumine de manière sporadique.

L'esthétique et l'ambiance sonore évoquent d'une part la houille blanche issue des usines Bouchayer Viallet qui se trouvaient ici, et d’autre part, l’imaginaire industriel associé aux débuts de la techno.

SIGNAL